Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Les 3 questions clés pour organiser ses propos

Vous êtes manager et vous venez d’assister à la présentation d’un de vos collaborateurs. Malgré l’engagement et la volonté de bien faire de ce dernier, le résultat est largement optimisable… Mais dès la fin de la présentation, l’orateur viendra vous demander : « alors, c’était comment ? ». Et vous savez que vous n’avez tout simplement pas de feedback constructif à lui donner. Pour vous faire gagner du temps, vous tentez la parade habituelle : « comment t’es-tu senti ? ». Mais vous êtes bien conscient que ce n’est pas comme ça que vous allez assurer le développement des compétences de votre collaborateur.

Pas de panique, nous avons ce qu’il vous faut : 3 questions pour organiser ses propos. Ces 3 questions vont, en amont des présentations, vous permettre d’accompagner vos collaborateurs dans la structuration de leur propos. Et, en aval, vont également vous servir de grille de lecture pour apporter à vos équipes un feedback constructif après chaque prise de parole. Alors, suivez le guide, vous allez adorer donner votre feedback !

1 – Qu’est-ce qui empêche votre public de dormir la nuit ?
Si le début est poussif et que le rappel du contexte donne l’impression que l’on a déjà entendu tout ça des centaines de fois, vous pouvez aider l’orateur en lui demandant : « qu’est-ce qui empêche ton public de dormir la nuit ? »
Le point de démarrage, c’est toujours le public et son problème. C’est la raison pour laquelle il est primordial d’être clair sur le profil du public, afin de développer un avis sur ce qu’ils cherchent a obtenir ou sur ce qu’ils n’arrivent pas à faire. C’est ce qui va permettre de capter l’intérêt et de rendre votre proposition d’autant plus attractive.

2 – Quelle est votre promesse de changement ?
Une fois que l’on a capté l’intérêt du public, il faut rendre l’idée claire et désirable. Si elle paraît confuse, ou peu originale, vous pouvez challenger votre collaborateur en lui demandant : « Quelle est ta promesse de changement ? »
Le projet que vous présentez a vocation à changer les choses pour votre public ! Votre objectif : proposer un futur meilleur grâce au changement provoqué par votre idée. Une promesse de changement désirable va vous amener à présenter vos idées de manière inspirante, distinctive et concrète.

3 – Qu’est-ce qu’on y gagne ?
Avez-vous entendu les mots magiques « en conclusion » ? Si ce n’est pas le cas, il reste encore un peu de travail. Il n’y a rien de pire qu’une présentation qui se termine par un lamentable « voilà… ».
Une conclusion va permettre de synthétiser le message clé de votre idée et d’insister sur les bénéfices que l’on va pouvoir en tirer, à la manière d’un bouquet final ! N’oubliez pas que votre présentation s’achèvera sur ces derniers mots et qu’il s’agit pour vous de la dernière occasion de marquer fortement les esprits.

En tant que manager, ces 3 questions vous arment en toute circonstance pour ne jamais vous retrouver pris au dépourvu dès qu’il s’agit d’apporter un feedback aux équipes. Mais nous avons une autre bonne nouvelle : ce qui est valable pour vos équipes est valable pour vous. Alors n’hésitez à les appliquer pour vos propres présentations. Et peut-être même que vos équipes vous feront un feedback !

A propos de Constance Toulemonde

Storymanager et formatrice certifiée Hubstory, elle accompagne de nombreuses entreprises en conseil stratégique pour transformer leurs stratégies en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Son motto: inspirer les autres à inspirer les autres.

Share This