Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Le storytelling ça s'apprend

Le storytelling ça s’apprend

Beaucoup d’entre nous pratiquent le storytelling sans même le savoir. Raconter des histoires c’est ce que l’on fait naturellement lorsque l’on partage une anecdote ou un souvenir. Après un week-end rocambolesque, rares sont les personnes qui le lundi matin à la machine à café débutent leur récit par « 1 : mon week-end ne s’est pas passé comme prévu. 2 : heureusement j’ai trouvé une solution. 3 : je ne me ferai plus jamais avoir ! ».

Et pourtant c’est exactement ce que l’on retrouve dans les présentations. Pourquoi tout à coup, nous perdons le réflexe naturel de transmettre des histoires ? Le storytelling est partout. Il est dans nos réflexes d’échange, nos histoires, nos anecdotes. Il est dans le marketing, dans les publicités. Absolument partout… Mais dans nos présentations, on le cherche encore.

La bonne nouvelle, c’est que rien n’est perdu puisque comme l’affirme le titre de ce ZE Conseil : le storytelling ça s’apprend. Voici quelques pistes pour commencer dès maintenant.   

 

Comment devenir un storyteller aguerri ?

Faire du storytelling, c’est embarquer son public dans une histoire. Pour captiver son audience, il est nécessaire de créer les conditions pour que l’on accepte de vous écouter sans savoir à l’avance où vous voulez en venir. C’est exactement ça qui fait que tout le monde est accroché à l’anecdote de l’oncle Jean-Pierre, à la série du moment ou au pitch de cette nouvelle startup : « comment il va faire ? », « comment elle a fait ? ». C’est lorsque nous sommes tenus en haleine sans savoir où l’on va que les histoires deviennent attrayantes et puissantes.

  • Évitez de spoiler votre propre histoire dès le début

Attention, tous vos efforts pour captiver votre public ne sert à rien si dès le début vous faites quelque chose qui vient tuer votre histoire. Faire un sommaire, un executive summary ou tout ce qui s’approche de près ou de loin tuera votre storytelling. Pour une raison simple : tout ce qui va être présenté est déjà expliqué. Game over. On sait déjà où on va et comment on y va. Pourquoi vous écouter si je sais déjà tout ce que j’ai à savoir ?

  • Préférez les éléments de tension narrative pour captiver votre public

Mettre de côté les sommaires c’est une chose. Maintenant, il faut capter et maintenir l’attention de son public. Pour cela, vous pouvez vous aider des 3 éléments de tension narrative largement exploités dans nos contes, films et séries préférés.

⁃       La surprise : on croit savoir ce qu’il va se passer mais il se passe autre chose

⁃       La curiosité : on sait comment ça se fini mais on se demande comment faire pour y arriver

⁃       Le suspens : on voit tous les éléments intermédiaires mais on ne sait pas la fin 

  • Ajoutez une pointe de cohérence

Au-delà de créer les conditions de l’écoute, il est nécessaire de maintenir un lien fort de cause à effet. Autrement dit, l’ensemble des éléments de votre histoire doit être connecté par un lien cohérent. Cela sera possible grâce à une boucle narrative pour chaque élément important de votre présentation :

⁃       Poser l’enjeu : Pourquoi c’est important ? Qu’est-ce que vous cherchiez à faire ? Qu’est-ce que vous souhaitez éviter, ou au contraire obtenir ?

⁃       Détailler les actions : Qu’est-ce que vous avez mis en œuvre ou prévoyez de mettre en œuvre concrètement ?

⁃       Partager les conséquences : Quelles sont les conséquences immédiates de ces actions ?  Qu’est-ce que ça va changer ? Qu’est-ce que l’on aura en plus ? Qu’est-ce qui nous manquera par la suite ?

 

 

 

A propos de Mégane Cajot

Mégane a vécu sa première expérience du Pitch en se prêtant à l'exercice lors de la première édition de VivaTechnology en 2016. Par la suite, ses différentes expériences dans l'écostystème des startups d'EURATECHNOLOGIES, lui ont fait prendre conscience que ce qui l'anime c'est de soutenir et accompagner les porteurs de projets. Après plus d'un an chez PUBLICIS et une expérience internationale pour découvrir le monde, elle est revenue en France avec une forte envie de partager tout son savoir en continuant d'apprendre de ceux qu'elles rencontrent. Déterminée à faire de sa passion son métier, elle rejoint ZEPRESENTERS en 2019. Travaillant en binôme avec les fondateurs Bruno CLEMENT et Sébastien BERNARD, elle a déjà travaillé sur de nombreux projets avec TF1, ADEO ou RABOT DUTILLEUL. Sa mission : vous aider à transfortmer des stratégies complexes en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Son motto : Se lancer, c'est déjà un premier pas vers la réussite.

Share This