Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Faut-il être comédien pour bien présenter ?

On entend souvent que ceux qui font du théâtre sont meilleurs à l’oral. Mais faut-il être comédien pour bien présenter ? Aujourd’hui, on fait le point sur les bonnes pratiques à emprunter au théâtre.

Quand on prend la parole en public, on ne se comporte pas comme tous les jours, comme à la maison en famille ou au café avec des amis. Notre posture est plus gainée, notre voix plus forte, et notre personnalité diffère un peu. Alors, est-ce qu’un orateur est comme un comédien ? Cette question est importante, car pour faire progresser et développer votre personnage public, deux options totalement opposées s’offrent à vous :

 

  1. Copier les orateurs que vous aimez. Cela revient à accepter que l’on n’a pas besoin d’être soi-même quand on prend la parole. C’est le fameux « fake it until you make it » : prendre le parti d’imiter les autres jusqu’à devenir ce que l’on joue, jusqu’à ce qu’on se sente à l’aise dans l’exercice.
  2. Libérer et révéler votre nature. Cette voie consiste à chercher à être toujours plus naturel avec une quête qui consiste à affirmer toujours plus votre personnalité. Mais il y a une difficulté : comment être soi-même quand on a le trac et que le trac nous empêche d’être nous-même ?

Ceux d’entre vous qui commencent à nous connaître savent que nous avons en penchant pour la deuxième option. Ce que vous lisez toutes les semaines dans les ZE Conseils du jeudi, ce que vous vivez lors de nos ateliers conseils, ou lors de nos sessions de formation, va toujours dans le même sens : être toujours plus sincère et engagé. Il ne faut pas se tromper d’objectif, l’orateur n’est pas un comédien, une présentation n’est pas un spectacle et les gens qui vous écoutent ne sont pas des spectateurs.

 

  • Vous n’avez pas vocation à être des comédiens quand vous prenez la parole

Les comédiens sont des professionnels formés pour donner vie à un personnage fictif, à ressentir des émotions qui ne sont pas les leurs et vous faire croire à une réalité qui n’existe pas. Ce n’est pas du tout ce dont vous avez besoin. Il paraît complètement disproportionné de jouer ce que vous souhaitez être, plutôt que de l’être pleinement. D’autant plus que vos projets existent réellement. Et les émotions que vous ressentez sont bien là.

En revanche, ce qu’il est important d’emprunter aux comédiens c’est leur préparation. On apprend à gérer son stress, maîtriser son souffle et placer sa voix. Comme une pièce de théâtre, une présentation se construit et se répète.

 

  • Une présentation ne sera jamais un spectacle

On parle souvent de Pitch et de Storytelling, mais ces techniques ne sont pas une finalité. C’est un moyen de trouver une structure efficace pour exprimer sincèrement une idée qui vous anime et que vous souhaitez défendre.  La force d’une présentation repose sur la capacité de l’orateur à créer une relation avec son auditoire et d’en faire une conversation, même avec plusieurs centaines de personnes ; le contraire d’une pièce de théâtre ou le « 4ème mur » qui sépare les acteurs du public.

Cela dit, une présentation a besoin d’une mise en scène. C’est ce que l’on appelle le Storydesign, le moment où l’on cale la manière dont les orateurs se passent la parole et interagissent avec le support. Tout cela a besoin d’être défini à l’avance et répété.

 

  • Votre public n’est pas une somme de spectateurs 

Vous n’êtes pas là pour les distraire en attendant qu’ils changent de salle de réunion… un peu comme on change de chaîne de télé. Vous êtes là pour présenter un projet dans lequel ils ont un rôle à jouer. Vous êtes là pour les impliquer, les faire réagir et qu’ils s’engagent. Nous avons souvent traité les techniques pour gérer un public remuant, hostile, qui posent des questions… Ce n’est certes jamais évident, mais mieux vaut un public remuant que dormant.

En revanche, comme un public de théâtre, ils ont envie d’être embarqué, d’y croire et de ressentir des émotions. C’est votre responsabilité de maintenir leur attention et de les guider sur le chemin de votre idée.

 

A propos de Mégane Cajot

Mégane a vécu sa première expérience du Pitch en se prêtant à l'exercice lors de la première édition de VivaTechnology en 2016. Par la suite, ses différentes expériences dans l'écostystème des startups d'EURATECHNOLOGIES, lui ont fait prendre conscience que ce qui l'anime c'est de soutenir et accompagner les porteurs de projets. Après plus d'un an chez PUBLICIS et une expérience internationale pour découvrir le monde, elle est revenue en France avec une forte envie de partager tout son savoir en continuant d'apprendre de ceux qu'elles rencontrent. Déterminée à faire de sa passion son métier, elle rejoint ZEPRESENTERS en 2019. Travaillant en binôme avec les fondateurs Bruno CLEMENT et Sébastien BERNARD, elle a déjà travaillé sur de nombreux projets avec TF1, ADEO ou RABOT DUTILLEUL. Sa mission : vous aider à transfortmer des stratégies complexes en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Son motto : Se lancer, c'est déjà un premier pas vers la réussite.

Share This