Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l’actualité par ZePresenters logo

Êtes-vous certain que l’on vous écoute ?

L’impact du niveau social sur les mécanismes de l’attention vient d’être l’objet de plusieurs travaux scientifiques. Ces recherches ont montré que les gens de statut plus élevé envoyaient moins de signaux marquant leur attention, tel qu’acquiescer ou sourire. De plus, ils étaient davantage enclins à montrer de l’indifférence ou à couper la parole. Une explication viendrait du fait qu’ils sont globalement moins dépendants des autres et donc plus enclins à ne pas accorder leur attention à des gens qui leur semblent inférieurs. Ces études sont étonnamment très récentes et posent la question essentielle du sentiment de supériorité vis-à-vis de la gestion de l’attention.

Évidemment le niveau social est quelque chose de tout à fait relatif. Le même schéma semble pourtant se répéter quasi-systématiquement : nous accordons moins d’attention à ceux qui nous semblent inférieurs et plus d’attention à ceux qui nous semblent supérieurs. Comment prendre en compte ces résultats en tant qu’orateur ?

Si vous vous retrouvez face à un public tenté de se sentir supérieur à vous, anticipez cette difficulté et intégrez à votre storytelling des éléments qui amèneront votre auditoire à se positionner sur un terrain qui n’est pas le sien, moins propice à son penchant pour la domination.

Inversement, si vous êtes un orateur issu d’une classe sociale supérieure vis-à-vis d’un auditoire qui ne l’est pas, surveillez vous. Un public de niveau social moins élevé aura tendance à vous accorder davantage d’attention, mais une absence d’écoute de votre part pourra rapidement être considérée comme de l’arrogance.

A propos de Sébastien Bernard

Créateur, avec Bruno CLÉMENT, de la méthode HUBSTORY®, il supervise tous les aspects liés au storytelling. Son approche de la prise de parole conduit au développement d’un leadership naturel fondé sur la sincérité, l’affirmation de soi et l’attention porté aux autres.

Share This