Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Comment mettre en scène votre présentation ?

Quand on parle de présentation, le premier réflexe est souvent de penser à PowerPoint et à concevoir un slide design innovant et singulier. Pourtant, votre objectif n’est pas que l’on vous dise que vous avez de belles slides, mais plutôt que votre idée est géniale ! Comment penser la mise en scène de votre présentation comme une expérience globale au service de votre idée ?

 

Tout le monde a envie d’avoir un powerpoint « moderne » avec des effets « waouh ». Mais chez ZEPRESENTERS nous sommes convaincus que l’expérience de votre audience démarre bien avant que vous n’ayez prononcé un seul mot sur scène. Si vous nous suivez, vous connaissez déjà sûrement cette citation de Maya Angelou « People will forget what you said, what you’ve done. But they’ll never forget how you made them feel. »

Au-delà d’être une jolie phrase, elle est surtout pleine de vérité ! C’est le parcours émotionnel que vous allez faire vivre qui compte. Et il y a  trois grandes étapes à prendre en compte :

 

Première étape : l’invitation

Capter l’intérêt de votre public est la première phase de votre présentation, comme nous l’avons souvent évoqué. Mais vous pouvez également préparer le terrain en amont lors de l’invitation. Qu’il s’agisse d’une réunion, d’un séminaire, d’une conférence, l’expérience de la présentation de votre idée démarre dès que vous l’évoquez. Comment invitez-vous vos collègues/supérieurs/prospects/cibles à venir vous écouter ?

Comment leur donnez-vous envie d’échanger à propos de votre sujet ? En prenant soin de votre public avant-même de l’avoir en face de vous, vous vous assurez déjà une écoute plus attentive en créant le désir d’en savoir plus. C’est l’occasion de tester votre pitch en en faisant une version ultra-compacte de quelques lignes. L’invitation va influer sur leur a priori vis à vis de vous et de votre projet. Et ainsi conditionner la manière dont ils se présenteront le jour J.

 

Deuxième étape : la présentation

Il est évident que le slide design joue un rôle essentiel dans votre présentation. C’est pourquoi vous devez y apporter une attention toute particulière. Un support qui ne respecte pas quelques règles de base, peut donner le coup fatal à votre crédibilité et à l’impact de vos idées. Assurez-vous donc de créer des slides qui viennent amplifier votre propos, et non détourner ou perdre l’attention de votre public.

Mais votre support ne fait pas tout le boulot. La personne qui fait le show, c’est vous ! C’est vous que les gens écoutent et regardent. La façon dont vous interagissez avec votre support et votre public fait partie intégrante de votre mise en scène. Veillez à regarder l’ensemble de la salle et pas seulement le premier rang, ou pire… votre retour écran ! Captez les émotions de votre audience, leurs rires, leurs airs dubitatifs. Leurs réactions est un trésor pour créer de l’interaction.

En parlant d’interactions, en avez-vous prévu une particulière ? Un sondage ? Un moment question/réponse ?

C’est une bonne technique pour créer du lien avec votre public et vous assurer un regain d’attention. En fonction de la taille de votre audience, vous pouvez choisir de la faire en échange direct (échanges oraux ou levée de main). Mais si votre public est venu vous écouter en nombre, afin de favoriser une organisation fluide, vous pouvez choisir de travailler avec des outils adaptés comme Beekast ou Klaxoon. Au-delà de la modernité, vous faites alors vivre une véritable expérience à votre public grâce à des sondages, des chiffres projetés en direct, des graphiques etc. Encore une fois, on parle d’expérience !

Beaucoup d’autres paramètres ont leur importance dans des prises de paroles plus scénarisées : la lumière, le décor, l’enchaînement des speakers etc. De petits détails qui font une grande différence. Un seul leitmotiv : concevoir une mise en scène adaptée pour prendre soin de votre public en prenant soin des détails qui comptent.

 

Troisième étape : l’après-présentation

Cette fameuse expérience ne s’arrête pas à votre dernier mot, ni même au moment où vous descendez de scène. Le travail de mémorisation et de réflexion ne fait que commencer. Raison de plus pour continuer à en prendre soin !

Comment ? Voici quelques bonnes pratiques :

  • Envoyer un document de synthèse afin de rendre concrets les apports de votre intervention
  • Revenir vers ceux qui avaient des questions afin de compléter vos échanges
  • Dans la mesure du possible, rester en contact avec ceux qui sont en mesure de jouer un rôle dans votre projet.

En synthèse, construisez la présentation que vous avez envie d’écouter, voir et vivre ! Mettez-vous à la place de votre public et assurez vous de n’en faire ni trop ni trop peu. Pas question de copier les arrivées de Johnny ou à l’inverse de se cacher derrière un pupitre. Gardez toujours l’objectif premier en tête : mettre en valeur votre idée. Tout le travail que vous effectuez doit la servir.

A propos de Mégane Cajot

Mégane a vécu sa première expérience du Pitch en se prêtant à l'exercice lors de la première édition de VivaTechnology en 2016. Par la suite, ses différentes expériences dans l'écostystème des startups d'EURATECHNOLOGIES, lui ont fait prendre conscience que ce qui l'anime c'est de soutenir et accompagner les porteurs de projets. Après plus d'un an chez PUBLICIS et une expérience internationale pour découvrir le monde, elle est revenue en France avec une forte envie de partager tout son savoir en continuant d'apprendre de ceux qu'elles rencontrent. Déterminée à faire de sa passion son métier, elle rejoint ZEPRESENTERS en 2019. Travaillant en binôme avec les fondateurs Bruno CLEMENT et Sébastien BERNARD, elle a déjà travaillé sur de nombreux projets avec TF1, ADEO ou RABOT DUTILLEUL. Sa mission : vous aider à transfortmer des stratégies complexes en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Son motto : Se lancer, c'est déjà un premier pas vers la réussite.

Share This