Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Comment impliquer mon public dans ma présentation ?

Lorsque vous présentez, vous n’êtes pas là pour donner un spectacle mais avant tout pour votre public. S’il n’est pas au cœur de vos préoccupations et de votre présentation, vous risquez de passer à côté de l’exercice. Car, en effet, une bonne présentation est une présentation qui implique le public. Et pour impliquer son public rien de tel que de suivre méthodologiquement ces 4 étapes :

1-Formuler le problème de votre public 

Pour impliquer votre public dans votre histoire, il faut que vous lui donniez le sentiment que vous l’avez compris. Le meilleur moyen d’y arriver est de construire une présentation qui répond à un problème qu’il se pose. Pour mettre le doigt dessus, posez-vous les bonnes questions : qu’est-ce qu’il l’empêche de dormir la nuit ? Quel est le problème qui nous réunit ? En quoi mon idée va lui permettre de retrouver le sommeil ? En répondant à ces questions, vous impliquez directement le public et mettez toutes les chances de votre côté pour capter son intérêt.

2-Identifier la cause commune

Maintenant que vous avez capté l’intérêt, il va falloir présenter votre idée comme une solution aux problèmes de votre public. Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi que la mise en oeuvre de votre idée soit l’occasion de défendre une cause commune, l’objectif étant d’obtenir auprès de votre public un « Oui, ça fait sens ! ». Cette cause peut être un combat, une quête, ou encore une conviction. Quelle que soit la nature de la cause que vous défendez, plus elle touchera votre public, plus il se sentira impliquer dans votre présentation.

3-Lever ses résistances de votre auditoire

Savoir impliquer son public, c’est aussi savoir mettre le doigt sur ce qui bloque. En effet, votre public a probablement des objections et il va falloir y apporter une réponse. Pour cela, tentez de répondre à ces questions :  quelles sont les résistances de mon public ? Sont-elles rationnelles ou émotionnelles ? Quels arguments vais-je utiliser pour les lever ? N’oubliez jamais que les résistances d’un public sont des cadeaux. Elles permettent de faire entendre votre argumentation tout en prenant soin de votre public.

4-Ancrer les avantages pour chaque bénéficiaire

Enfin, pour que votre public se sente parfaitement impliqué dans votre présentation, il faudra lui montrer ce qu’il a à gagner avec votre projet. Pour cela, projetez-le dans une relation avec vous, votre équipe, ou encore votre entreprise en lui montrant les bénéfices que votre projet va lui apporter (chiffres, performances, arguments clés…). En faisant cela, votre public repartira avec les idées claires sur ce que votre projet lui apportera.

A propos de Elisa Delaveaux

StoryManager et formatrice certifiée HUBSTORY, Elisa accompagne de nombreuses entreprises pour transformer leurs stratégies en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Sa devise : “ Le bonheur n’est pas d’avoir ce que l’on désire mais d’apprécier ce que l’on a “ (Paulo Coelho)

Share This