Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Comment faire de mes chiffres une histoire ?

Nous sommes tous amenés à présenter régulièrement des chiffres. Et pour certains, c’est même un métier ! Mais ce n’est pas simple pour autant car, pour beaucoup d’entre nous, une présentation chiffrée peut rapidement se transformer en inventaire barbant où tout le monde est perdant. En premier lieu l’orateur, qui égrène ses résultats comme on présente la météo. Et bien sûr le public, qui fait son marché, et qui n’écoute plus dès qu’il a l’information qu’il souhaitait.

Le résultat est souvent une présentation de plus qui n’aura pas rempli l’objectif attendu : faire bouger les choses, en générant de l’adhésion et de l’engagement. Alors comment faire parler vos chiffres ?

 Partager des chiffres c’est avant tout partager une idée.

Partager des chiffres est nécessaire lorsqu’il s’agit de crédibiliser son discours et de s’appuyer sur quelque chose de concret. Encore faut-il que les chiffres en question soient cohérents vis-à-vis du message que vous souhaitez partager. Pour redonner du sens à vos chiffres :

  • Oubliez la slide « chiffres clés » qui n’est ni plus ni moins qu’une guirlande de chiffres ennuyeux. À la place, pensez à en extraire les quelques chiffres les plus marquants à vos yeux et posez-vous la question phare : c’est quoi l’idée ? quel est le message clé derrière ce chiffre ? Il sera plus facile de construire une slide cohérente qui met en valeur ce qu’il faut retenir.
  • Sortez les chiffres de leur tableau. Par principe un tableau n’a pas sa place dans une slide. Là aussi on se retrouve avec une accumulation de nombres qui de toutes façons, n’ont jamais vocation à être tous commentés. Il est plus judicieux d’identifier les quelques chiffres marquants et leur message associé et d’en faire une slide qui sera d’autant plus aérée, claire et impactante.

Rendre vos chiffres encore plus concrets.

Même si tout le monde réclame des chiffres et des KPI, il ne faut pas oublier que le cerveau a beaucoup de mal à assimiler les grands nombres. Alors comment épater votre public avec vos résultats ?

  • Utilisez un référentiel compréhensible. Pensez avant tout à votre public et son niveau de compréhension du sujet pour adopter un référentiel pertinent et impactant pour eux. Pour rendre les quantités concrètes, vous pouvez remplacer les grands nombres par des équivalents en termes de surface ou de quantités.
  • Usez et abusez des fréquences, dont le cerveau raffole. Sachez qu’il est toujours plus efficace de dire 1 sur 3 plutôt que 33%. Exemple, plutôt que d’annoncer que vous avez organisé « près de 100 sessions de formation depuis le début de l’année », préférez parler de plus de « 3 sessions par semaine ».
  • Partez de l’exemple puis généralisez. Les chiffres et statistiques ont ce côté froid qui nous éloigne du concret. Pour faire de votre chiffre une histoire, partez d’un cas concret pour créer un lien affectif avant de généraliser en glissant votre chiffre dans votre propos. Par exemple, « La formation a considérablement aidé Martin à prendre la parole en public et à défendre ses idées. Depuis 6 ans, c’est près de 400 managers comme lui qui ont pu bénéficier d’une formation pour perfectionner leur Pitch. » C’est en créant d’abord ce lien affectif avec un individu unique que le chiffre atteint une nouvelle dimension, plus impactante.

 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour faire parler vos chiffres. Qui a dit que les matheux n’étaient pas littéraires ?

 

A propos de Constance Toulemonde

Storymanager et formatrice certifiée Hubstory, elle accompagne de nombreuses entreprises en conseil stratégique pour transformer leurs stratégies en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Son motto: inspirer les autres à inspirer les autres.

Share This