Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Comment être pris au sérieux avec un support épuré ?

C’est une question que l’on nous pose fréquemment. Et pour cause, les slides épurées ont de quoi intimider les adeptes des slides surchargées. Car il est vrai qu’en entreprise, la norme est plutôt aux slides où les bullet points s’enchainent et rivalisent avec les graphes, tableaux et chiffres qui envahissent nos supports de présentation. Mais si ces slides surchargées constituent notre zone de confort, ils mettent également en lumière un des écueils principaux chez le présentateur : le syndrome du bon élève. Le bon élève présente pour montrer qu’il est sérieux et qu’il a bien travaillé. Par conséquent, il a le réflexe « d’en mettre des tonnes » -à la fois dans ses propos, comme dans son support, afin de montrer que le travail a été fait, et bien fait ! Mais le bon élève se trompe complètement d’objectif : lorsque vous prenez la parole, vous ne présentez pas pour montrer que vous avez bien travaillé mais pour changer les choses. Or pour changer les choses, nul besoin de faire de vos slides des sapins de Noël ! Voici donc 3 conseils pratiques pour sérieusement épurer vos slides.

 

Changez votre vision des slides

Ce n’est pas parce que tout le monde surcharge ses slides qu’il faut en faire de même. Comme nous venons de le voir, l’entreprise conditionne injustement ses employés en bons élèves adeptes des slides surchargés, mais vous avez le pouvoir d’en décider autrement !

Il va s’agir pour vous de changer la vision des slides qui s’est imposé à vous. Non, vos slides ne sont pas là pour vous rassurer ou pour montrer que vous avez bien travaillé. Vous n’êtes pas là non plus pour commenter vos slides mais pour délivrer une promesse de changement pour votre public. Vos slides ont donc une vocation : amplifier votre message. Et pour amplifier, il n’y a rien de plus efficace que de simplifier !

 

Épurez…mais pas trop !

Simplifier est un mot qui peut faire peur à nos esprits compliqués, et nos égos d’expert. Pourtant il s’agit là de la clé pour faire de votre support votre meilleur ami. Alors comment faire simple sans tomber dans le simplisme ? Tout d’abord, il ne s’agit pas d’épurer votre support pour le simple plaisir de l’épurer : gardez toujours à l’esprit que votre objectif est de décupler son impact. Il va donc vous falloir nettoyer votre support stratégiquement en trouvant le juste équilibre entre trop d’éléments sur vos slides et pas suffisamment pour amplifier vos propos.

Vous en avez trop mis si… vous avez plus d’une idée par slide, vous multipliez les bullet points, les paragraphes et les niveaux d’informations, vous accumulez les chiffres et tableaux à rallonge, ou vous vous servez de vos slides comme de vos notes

Vous n’en avez pas suffisamment mis si…vous vous contentez d’une image seule qui ne colle pas suffisamment à vos propos, votre idée clé n’est pas clairement formulé ou votre support n’est là que pour décorer.

Votre fil conducteur pour choisir ce qu’il faut ajouter ou supprimer ? Identifiez ce qui relève de l’important et de l’essentiel, et ne gardez que l’essentiel ! Et si vous êtes malgré tout enclin à l’épuration absolue, un précédent Ze conseil peut aussi vous éclairer.

 

Faites un premier pas dans la bonne direction

Il est évident que passer d’une slide surchargée à une slide simplifiée se fait difficilement du jour au lendemain. Ce sont des habitudes, des réflexes, et un regard nouveau que vous allez devoir développer. Voici donc quelques conseils pour au moins vous lancer :

-Concentrez-vous déjà sur la règle phare du slide design : 1 idée par slide. Au-delà d’1 idée, vous perdez en impact et en clarté. Pour chacune de vos slides, identifiez-donc votre idée clé et faites en sorte qu’elle soit clairement et concisément énoncée sur votre support.

-Portez une attention toute particulière à vos chiffres et l’histoire qu’ils racontent, et évitez de les accumuler : un chiffre peut constituer une idée à part entière, et une slide intégrale peut donc lui être consacré.

-Préférez organiser vos idées horizontalement plutôt que sous la forme de bullet point qui encourage votre auditoire à la lecture et donne un sentiment de hiérarchisation.

-Osez le duo « un visuel » + « une idée». Une image plein format et son idée associée permettent d’amplifier doublement votre message et favorisent d’autant plus la mémorisation. Simple, rapide, et efficace !

 

Finalement, le principal frein à des slides épurées est la crainte de ne pas être pris au sérieux. Mais en les simplifiant, vos slides amplifient votre message et contribuent ainsi au changement que vous proposez. Et plus vous prendrez ce sujet au sérieux, plus votre public vous accordera d’attention.

 

A propos de Constance Toulemonde

Storymanager et formatrice certifiée Hubstory, elle accompagne de nombreuses entreprises en conseil stratégique pour transformer leurs stratégies en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Son motto: inspirer les autres à inspirer les autres.

Share This