Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Comment bien commencer vos présentations

“Bonjour, je me présente, je m’appelle Henry…” est une phrase à bannir de vos débuts de vos prises de paroles.

Vos toutes premières phrases sont décisives sur la suite de votre présentation. On a, en effet, rarement l’occasion de faire deux fois une bonne première impression. Aussi injuste que cela puisse paraître, la première impression conditionne l’attention et les a priori que l’on va nourrir à l’encontre d’une personne, que ce soit dans le monde professionnel ou personnel.

Il est toujours possible de redresser la barre après coup, mais autant mettre toutes les chances de son côté pour s’éviter une rame à contre-courant.

 

Nous avons l’habitude d’écrire qu’il ne faut pas s’attarder à capter l’attention de l’auditoire, mais qu’il faut se concentrer à capter son intérêt. L’attention est une chose extrêmement fragile. Elle se déplace vers n’importe quoi faisant plus de bruit ou bougeant plus que vous, c’est un réflexe naturel. Ce que l’on doit aller chercher c’est l’intérêt de son public, ce moment où il en oublie qu’il vous écoute pour vous suivre sur le chemin de votre idée. C’est un peu comme quand vos enfants vous dérangent pendant le match immanquable, la série captivante ou les dernières annonces de précautions sanitaires… À ce moment, toute intrusion sonore ou visuelle est éliminée afin de revenir le plus rapidement possible à ce qui vous intéresse.

Mais pour que l’auditoire vous accorde de l’intérêt, il faut d’abord qu’il vous écoute. Voilà pourquoi vos premiers mots doivent être mûrement pesés. Les longues présentations de “qui suis-je ? Que fais-je ? Et pourquoi suis-je là aujourd’hui ? ” ne font que repousser ce que tout le monde attend : le moment où cela devient intéressant !

Pour capter l’écoute sans s’éloigner de l’objectif de votre présentation, il existe 3 techniques particulièrement efficaces.

 

INTERPELLER

Interpeller votre public revient à lui pousser une information en cherchant à le faire réagir et/ou interagir avec vous. Plusieurs façons de le faire :

  • Partager un chiffre
  • Poser une question
  • Réaliser un sondage à main levée
  • Affirmez quelque chose

Nos enfants iront-ils demain dans des écoles eugénistes ?

Lors de son intervention au TEDxParis 2014, Laurent Alexandre débute avec une affirmation percutante ! On se demande donc où il veut en venir. Il a désormais toute notre attention pour écouter la suite.

 

EMBARQUER

Embarquer son public c’est l’amener à soi, vers un sujet particulier qui va le préparer à recevoir le message. Vous embarquez votre public en racontant une histoire ou une anecdote, en partageant une conviction ou en faisant une confidence. Bref, c’est une technique “douce” visant à piquer la curiosité de son audience.

“L’internet des objets” – Rafi Haladjian

Cette courte histoire, qu’est la sienne, pique au vif notre curiosité. Non seulement, elle donne envie d’écouter la suite, mais elle permet rapidement de crédibiliser l’orateur sans même parler de ses diplômes ou de ses réalisations.

 

SURPRENDRE

Cette dernière technique est aussi puissante que dangereuse. Faire preuve d’audace est un bon moyen de “dédramatiser” un sujet sensible ou d’assumer une situation gênante.

Cela se traduit par une blague, des propos ou un comportement choquant, dans le seul but de faire réagir le public.

Voici un exemple :
Invité à la cérémonie des Molières, l’humoriste Fary utilise l’humour pour traiter un sujet particulièrement sensible : le manque de diversité. Évidemment, il n’a pas reçu que des compliments sur cette intervention. Cependant, il a totalement capté l’écoute de tous ceux qui l’écoutaient, et bien plus encore.

Finalement, il existe de multiples façons de démarrer votre présentation. L’important est de maintenir une ambiance cohérente avec le propos que vous vous apprêtez à délivrer tout en faisant en sorte d’entrer le plus vite possible dans le vif du sujet.

A propos de Mégane Cajot

Mégane a vécu sa première expérience du Pitch en se prêtant à l'exercice lors de la première édition de VivaTechnology en 2016. Par la suite, ses différentes expériences dans l'écostystème des startups d'EURATECHNOLOGIES, lui ont fait prendre conscience que ce qui l'anime c'est de soutenir et accompagner les porteurs de projets. Après plus d'un an chez PUBLICIS et une expérience internationale pour découvrir le monde, elle est revenue en France avec une forte envie de partager tout son savoir en continuant d'apprendre de ceux qu'elles rencontrent. Déterminée à faire de sa passion son métier, elle rejoint ZEPRESENTERS en 2019. Travaillant en binôme avec les fondateurs Bruno CLEMENT et Sébastien BERNARD, elle a déjà travaillé sur de nombreux projets avec TF1, ADEO ou RABOT DUTILLEUL. Sa mission : vous aider à transfortmer des stratégies complexes en des histoires claires, inspirantes et incarnées. Son motto : Se lancer, c'est déjà un premier pas vers la réussite.

Share This