Aller au contenu
Pitch, storytelling, design et leadership : Le meilleur de l'actualité par ZePresenters logo

Au secours, je dois présenter en visio !

Qui aurait parié qu’en une seule petite année, la visio aurait pris une place si importante dans nos vies ? De l’apéro zoom aux réunions google chat, en passant par la case webinaire, un virus est venu transformer notre petit monde jusque-là plutôt bien huilé … Sans crier gare, la visio a fini par devenir un incontournable de nos journées ! Et si dans le cadre amical ou familial elle est perçue comme un moment de partage et de plaisir, côté professionnel c’est une toute autre histoire…

Pourquoi ? Tout simplement, parce que comme toute révolution technologique qui se respecte, la visio est venue bousculer beaucoup de nos repères sur son passage.

La technologie est, en effet, venue désintermédier des moments déjà particuliers dans la vie d’une entreprise et de ses collaborateurs :

  • D’un côté il y a ceux qui aimaient prendre la parole en public. Ceux qui prenaient du plaisir dans la relation avec leur auditoire : scruter les réactions, adapter son discours. Et qui d’un coup, se sont sentis (pour la plupart ) coupés de leur carburant… 
  • Et de l’autre, ceux qui n’étaient déjà pas très à l’aise avec l’exercice et qui  ont vu apparaître des nouveaux outils, la caméra et des nouvelles plateformes, venir ajouter une dose supplémentaire de stress dont ils se seraient bien passés… 

(Youhou, des nouveaux paramètres à contrôler !)

Que l’on aime ça ou non, on fait tous face à des désagréments qui nous poursuivent en visio comme en présentiel. Les yeux rivés sur les écrans des smartphones ou d’ordinateurs, ont été remplacés par des écrans noirs aux caméras non allumés. Résultat : un sentiment de solitude accru.

Alors inéluctablement ce qui doit arriver arrive : l’ennui, pire ennemi de l’efficacité, de la motivation et du changement, fatal pour tant de projets. 

Mais attention ! La véritable erreur serait de croire que ce mal est inhérent à la visio ou que vous ne pouvez rien y faire. Car finalement il y a de fortes chances pour que toutes ces personnes dont l’ennui transparaît aujourd’hui, et bien… s’ennuyaient déjà avant !

Chez ZEPRESENTERS on fait attention à ce que la responsabilité soit replacée là où elle doit être. De la même façon que Powerpoint n’est pas responsable des présentations moches et inefficaces, la visio n’est pas responsable des présentations soporifiques. 

Au contraire ! Cet outil est une véritable chance. Une chance, car elle met en lumière ce qu’il était de temps de corriger depuis un certain temps !

 

Voici 3 conseils spécifiques pour améliorer chacune de vos prises de parole en visio et lutter contre l’ennui : 

Bien structurer son message

Vous le savez déjà : réussir à maintenir l’attention de son auditoire lorsque l’on est en viso est beaucoup plus difficile qu’en présentiel. Vous ne pouvez pas croiser directement le regard des gens, la gestuelle non verbale est limitée pour venir amplifier votre propos et surtout vous ne pouvez pas monitorer ce que font les gens pendant que vous êtes en train de parler.

(Et oui, internet, les mails et les réseaux sociaux ne sont qu’à une portée de clic !) 

Il n’y a plus que vous, votre discours et votre support de présentation en partage d’écran pour capter l’attention. Mission impossible ? Non ! Mais il faut comprendre que l’enjeu n’est pas de capter l’attention mais bien de capter l’intérêt de votre auditoire. Et ça, ce n’est possible que si vous optimisez la structure de votre discours dans ce sens, pour donner envie aux personnes en face de leurs écrans de vous écouter. 

Alors pour en apprendre plus sur comment bien structurer son propos, on vous propose de lire l’article suivant : https://hubstory.io/au-secours-je-ne-sais-pas-raconter-les-histoires/ 

 

Soigner votre mise en scène

On pourrait penser qu’en visio le non verbal disparaît. Et pourtant, 90% du non verbal reste toujours présent : votre visage, votre posture, votre voix,… Le non verbal de votre public disparaît peut-être pour vous, mais n’oubliez pas que celui que l’on écoute et que l’on regarde c’est vous. Il est donc primordial d’apporter un soin particulier pour le mettre en valeur ! Petit moyen mnémotechnique pensez : L.S.D

Lumière, Son & Décor : 

  • Faites attention à votre éclairage. Essayez autant que possible d’avoir une lumière qui vient éclairer directement votre visage (qu’elle soit naturelle ou artificielle). De la même manière qu’il est important pour vous de pouvoir lire les visages de ceux qui vous écoutent, il est important pour eux de bien vous voir. Entre un visage bien éclairé et un contre-jour “d’invité mystère”, le choix est vite fait. 
  • Il est aussi indispensable de bien soigner le cadrage de son écran. Aucun public n’apprécie de voir vos mains ou votre torse plutôt que votre visage ! Attention aux double écrans qui peuvent dévier votre regard. Pensez donc à bien aligner vos écrans pour réussir à faire face à votre caméra tout en ayant un œil sur vos notes. 
  • Enfin , il est important de faire attention au décor derrière soi qui pourrait venir déranger ou distraire vos interlocuteurs. Et comme on ne peut pas toujours avoir un arrière-plan digne d’un youtuber : pour vous aider,  il existe sur la plupart des plateformes des options d’arrière-plan pour flouter votre fond ou même le remplacer complètement par une photo ou une image. (Pour en apprendre plus : https://hubstory.io/quel-decor-pour-ma-presentation-en-visio/)

 

Attention ! Même si vous avez le sentiment d’avoir peu de moyens à votre disposition pour capter l’intérêt, il ne faut pas chercher à compenser avec un support plus détaillé. Pensez à prendre soin de votre public en visio (tout comme en présentiel). On oublie les slides surchargées de tableaux, de données, de bullets points … Et oui, personne n’aime devoir se coller à son écran pour déchiffrer ce qui y apparaît ! 

Une slide surchargée est désagréable pour votre auditoire qui ne sait plus s’il doit lire ou écouter. Et c’est tout aussi désagréable pour vous qui ne savez plus si votre public est en train de vous écouter.  Alors pour plus de dynamisme et réveiller vos interlocuteurs, n’hésitez pas à faire plus de slides mais moins chargées, qui viendront soutenir votre propos.

N’oubliez pas d’y mettre du coeur

Enfin, notre dernier conseil est de ne pas donner trop de crédit à l’expression: “Loin des yeux, près du cœur ». En visio, plus que jamais, ceux qui vous écoutent ont besoin de sentir les sentiments qui vous animent. 

Alors, nous savons que montrer ses sentiments peut être un sujet un peu tabou en entreprise. Mais la racine du mot émotion, est bien “motion” qui veut dire mouvement. Donc si votre objectif est de mettre en mouvement les gens auxquels vous vous adressez, il est crucial de réussir à transmettre vos émotions (https://hubstory.io/comment-transmettre-mes-emotions/). Bien sûr, pas besoin non plus de se la jouer Actor Studio ! L’objectif n’est pas de faire le show. Mais d’apprendre à exprimer sincèrement les intentions qui vous animent 

 

En conclusion, si vous ne devez garder en tête qu’une seule chose de cet article, c’est que réussir ses présentations en visio c’est en faire un moment “Utile et Agréable”. Vous verrez, qu’avec cette ambition en tête, vous arriverez à faire la part des choses quel que soit le challenge que vous rencontrerez : qu’il s’agisse de la construction de votre propos, de votre support ou bien même du déroulé général de votre réunion !

A propos de cecilechuffart

Cécile s'initie au storytelling au sein de grandes maisons de luxe. Animée par l'envie de défendre les idées et ceux qui en sont à l'origine, c'est bien de fils (narratifs) en aiguille qu'elle décide de rejoindre ZEPRESENTERS, avec un seul objectif en tête : tisser des histoires fortes pour rendre chaque idée désirable !

Share This